Savez-vous quel est votre plus grand trésor ?

Image par OpenClipart-Vectors de Pixabay

Depuis l’adolescence, j’explore l’histoire familiale. J’ai transmis cette curiosité à mes enfants et souvent ils m’interrogent sur les recherches, me demandent d’évoquer tel ou tel ancêtre. Ainsi, je me suis souvent posé la question de ce que je laisserai à mes enfants et – je l’espère – à de plus lointains descendants. Continuer la lecture

« La paix soit avec vous! »

A Rome, le pape François vient d’autoriser l’ouverture du procès de canonisation des Bienheureuses Carmélites de Compiègne. Ces martyres de la Révolution française ont donné leurs vies pour « que la paix soit rendue à l’Eglise et à l’Etat ». Nous pouvons recevoir cette décision (qui n’équivaut pas encore à la canonisation !) comme un encouragement pressant à prier pour la paix, par l’intercession de celles qui ont, en leur temps, donné leur vie pour cette cause. La paix, ce bien si précieux dont nous redécouvrons l’importance et le coût. Continuer la lecture

Servir le Christ

L’adoration des bergers (1622) de Gérard van Honthorst (1592-1656) musée régionale de Poméranie

Il n’est pas dans les habitudes de Missio de réagir, commenter la vie institutionnelle de l’Eglise. Pourtant, au moment où je rédige ces quelques lignes, les évêques de France achèvent une Assemblée plénière que nous pouvons déjà qualifier d' »historique ». Continuer la lecture

Jeanne d’Arc ou la réconciliation

Statue de Jeanne d’Arc, de Leroux, à Compiègne (crédits Abbé Mathieu Devred)

Le cardinal Couillé, évêque d’Orléans, dans un courrier au pape Léon XIII, s’interrogeait : « Je me demande si, à un moment donné, le seul souvenir de Jeanne d’Arc n’aurait pas la vertu de rallier tous les Français et ne deviendrait pas pour notre patrie un signe de salut. » Le cardinal ne savait pas que ces paroles seraient prophétiques. Que ce soit au Moyen Âge ou lors de sa canonisation en 1920, Jeanne d’Arc rétablit une certaine unité. Certains pensent même que sa canonisation a été la dernière occasion de connaître une France véritablement unie. La France, alors, se réconcilie. Sainte Jeanne d’Arc devient l’étendard de la France. Continuer la lecture

Ce qui est essentiel

Dimanche dernier, mes deux garçons sont venus me voir en pleurs. J’ai pensé à une dispute entre les deux frères, mais j’ai été agréablement surpris par la raison. Mes enfants ont exprimé un manque essentiel à leurs vies : pouvoir contempler en vrai du beau ! Ils voulaient, pour l’un, se rendre au MuDo, pour l’autre, à Chantilly. Malheureusement, les musées – considérés à tort comme « non essentiels » – sont fermés. Continuer la lecture

Comme un pèlerin

L’année 2020 nous aura éprouvés : santé, deuil, travail, confinement, reconfinement, parfois solitude ou isolement… L’épidémie de Covid-19 ne nous aura rien épargné. Avouons-le, la nuit, si présente en hiver, ne nous aide pas à garder le sourire. Les journaux nous annoncent la hausse de la pauvreté dans notre pays, la dépression pour un cinquième des Français. Comme le dit l’un de mes amis : « Nous avons le moral dans les chaussettes. » Continuer la lecture

Chercher avec toi dans nos vies, Vierge Marie

Cathédrale de Senlis (Oise)

Dans l’église de mon enfance, nous reprenions souvent ce chant à la Vierge Marie : « Chercher avec toi dans nos vies les pas de DIeu, Vierge Marie ; par toi, accueillir aujourd’hui le don de Dieu, Vierge Marie. » Comme une madeleine de Proust, ce chant est gravé dans ma mémoire et il m’arrive de le chanter. Ainsi, je peux me souvenir que Marie est toujours présente dans ma vie, comme une mère attentive qui sait guider son enfant. Continuer la lecture

Notre regard doit être fixé sur le Christ

Les temps sont difficiles ! Le scandale succède au scandale. Comment ne pas être déçu ? Comment ne pas être en colère face à ces multiples et répétées révélations ? Les icônes du temps tombent. Cela nous rend tristes. Comment des hommes ou des femmes d’Eglise, des hommes ou des femmes si inspirés ont-ils pu commettre de tels actes ? Bien entendu, notre déception est légitime. Cependant, après ce sentiment de colère, nous sommes appelés à nous interroger sur notre rapport aux idoles. N’avons-nous pas tendance à vénérer de fausses idoles ? Cette période n’est-elle pas l’occasion de vivre l’humilité ? Nous sommes tous des pécheurs. En nous, le mauvais côtoie le bon… et nous luttons pour que le bon l’emporte. Nous devons prier pour notre propre conversion. Nous devons demander à devenir meilleurs, plus conformes aux attentes du Christ. L’Eglise n’est constituée que de pécheurs, car elle est humaine. « Soyez parfait comme le Père céleste est parfait ». Le chemin est rude, semé d’embûches, et pourtant, le Christ nous invite à le suivre et à devenir meilleurs.

Continuer la lecture

Devenir des missionnaires courageux

Dans une  interview fin 2014 pour la chaîne KTO, le cardinal Taglé expliquait dans un grand sourire que la réussite de l’évangélisation, c’est d’accepter de mourir pour sa foi. « Leur sang est l’eau qui permet aux graines de la foi de toutes les générations de grandir. C’est un témoignage de la profondeur de l’évangélisation. » Continuer la lecture

Raccommoder un tissu déchiré

Faut-il être pessimiste ? L’époque nous y incite. Etait-ce mieux avant ? Rien n’est moins certain, mais cette impression de déclin, dans notre société occidentale, nous bouscule. Nos certitudes se lézardent, la colère gronde, le dialogue – notamment social – est, si ce n’est rompu, en tout cas malmené. Continuer la lecture